Danielle Saint Lôt
Danielle Saint Lôt

Danielle Saint Lôt est la fondatrice de la Fondation Danielle Saint-Lôt pour les femmes en Haïti, une organisation 501c3 basée aux États-Unis, dotée d’un programme spécifique d’un an, l’Acadian Women’s Business Academy. Les programmes d’avancée à but non lucratif renforcent l’autonomisation des femmes haïtiennes, défendent le tiers manquant et développent l’économie créative. Elle est également ambassadrice atlantique de la République d’Haïti pour l’autonomisation des femmes.

Danielle est également l’ancienne directrice exécutive de la Chambre de commerce et d’industrie d’Haïti et son ancienne ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme. Elle a cofondé Femmes en démocratie en Haïti en 1998, l’un des plus anciens et des plus puissants affiliés de Vital Voices dans la région de l’Amérique latine et des Caraïbes. Avant le tremblement de terre de janvier 2010, l’organisation prospérait grâce à une programmation axée sur la participation politique, l’entreprenariat féminin et la protection des droits de l’homme et des droits légaux. L’affilié a mis l’accent sur l’autonomisation économique des femmes, en créant des liens entre les classes sociales, les municipalités et les groupes d’intérêts. Au total, Femmes a formé plus de 1 200 femmes micro-entrepreneurs, développé un réseau de plus de 500 observatrices électorales et organisé le plus important salon professionnel annuel du pays destiné aux femmes entrepreneurs, présentant leur travail et les mettant en relation avec les acheteurs et les marchés d’exportation.

Parmi ses nombreuses distinctions, Danielle est récipiendaire des DVF Awards décernés par Diane von Furstenberg et de la Fondation de la famille Diller-von Furstenberg, qui rendent hommage aux femmes extraordinaires qui ont eu le courage de se battre, le pouvoir de survivre et le leadership d’inspirer. Elle est partenaire fondateur de Caribbean Business Consulting (CBC), membre du Global Advisory Council de Vital Voices et membre du comité directeur de la société Coca Cola pour le projet Haiti Hope, qui soutient les producteurs de manguiers. Elle est membre du conseil consultatif de l’Association nationale des professionnels haïtiens (NAAHP) et a également rejoint le conseil consultatif de la Biennale des Amériques. Sa carrière a principalement porté sur la promotion des droits des femmes et le développement des entreprises en Haïti. Auparavant, elle était ministre du Tourisme et a la distinction d’avoir été la première femme ministre du commerce et de l’industrie d’Haïti.

L’Ambassadeur Saint Lôt est titulaire d’une licence en relations internationales de l’Institut national de gestion et des relations internationales d’Haïti et d’un diplôme en relations économiques internationales de l’Institute for International Public Administration de Paris, en France.